Nouvelles recettes

Recette authentique de sauce barbecue arawak

Recette authentique de sauce barbecue arawak


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

  • Recettes
  • Ingrédients
  • Viande et volaille
  • la volaille
  • Poulet
  • Marinades pour poulet

C'est une marinade antillaise qui est utilisée depuis des générations. Il convient mieux au poisson et au gibier, mais je l'aime aussi sur le poulet et le porc. Aussi, je remplace parfois le jus d'orange par de la marmelade pour une marinade plus sucrée.

28 personnes l'ont fait

IngrédientsPortions : 2

  • 6 oignons nouveaux, hachés
  • 3 échalotes, émincées
  • 2 gousses d'ail, hachées
  • 1 cuillère à café de gingembre moulu
  • 1 cuillère à soupe de piment de la Jamaïque moulu
  • 1 cuillère à café de poivre noir fraîchement moulu
  • 2 piments Scotch bonnet, hachés
  • 1 cuillère à café de cannelle moulue
  • 1/2 cuillère à café de muscade moulue
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à soupe de sucre mou brun foncé
  • 100 ml (4 fl oz) de jus d'orange frais
  • 100 ml (4 fl oz) de vinaigre de cidre
  • 4 cuillères à soupe de vin rouge
  • 4 cuillères à soupe de sauce soja
  • 4 cuillères à soupe d'huile végétale
  • 1 cuillère à soupe de mélasse

MéthodePréparation :15 min ›Prêt en :15 min

  1. Dans un bol moyen, mélanger tous les ingrédients. Bien mélanger, couvrir et laisser reposer 1 heure. Remuez à nouveau avant d'utiliser avec du poisson ou de la viande et laissez mariner pendant au moins 1 heure.

Vu récemment

Avis et notesNote globale moyenne :(24)

Avis en anglais (22)

La recette originale s'appelait Authentic Arawak Indian BBQ Sauce et avait sept critiques cinq étoiles. OUI, c'est celui que vous cherchiez !-13 juil. 2009

par 1STFLITE

J'ai fait mariner un gril de Londres pendant 24 heures pour une fête. Je l'ai grillé et servi froid... c'était parti avant que je m'en rende compte et tout le monde en redemandait ! Délicieux !-27 juin 2001


Poulet Jerk

À côté du reggae, la cuisine de style jerk est probablement ce pour quoi la Jamaïque est la plus célèbre. Aujourd'hui, direction le pays de Bob Marley et Usain Bolt pour une délicieuse recette de poulet jerk jamaïcain.

Qu'est-ce que la cuisine jerk?

Jerk est un style de cuisine traditionnel jamaïcain qui utilise une marinade (ou une pâte) qui combine au minimum du piment (piment de la Jamaïque), ainsi que des piments scotch bonnet.

La plupart des gens qui ont essayé un vrai con jamaïcain vous le diront : ça fait mal ! Oui, la marinade jerk est censée donner plus qu'un coup de fouet à la viande. Préparez vos papilles !

Articles Similaires:

En effet, le piment scotch bonnet est l'un des piments les plus fougueux au monde (100 000 à 350 000 unités Scoville). Il présente une douce chaleur qui se développe en bouche au lieu d'exploser. Les piments Scotch Bonnet peuvent être remplacés par des habaneros, qui sont parfois plus faciles à trouver.

Comment faire du poulet jerk

La viande, généralement du porc ou du poulet, est marinée avant d'être fumée sur du bois de piment. Pimento est à l'origine un mot espagnol utilisé pour le poivre. En raison de sa ressemblance avec le poivre noir, les explorateurs européens qui ont découvert le piment l'ont appelé piment.

Le bois de piment est un arbre tropical parfumé. Avec le piment (piment de la Jamaïque) et les piments Scotch Bonnet, c'est l'une des saveurs uniques du jerk. Un authentique jerk doit être cuit à feu doux, sur des copeaux de bois de piment.

En plus des baies de piment (piment de la Jamaïque) et du bois de piment, vous êtes également censé utiliser des feuilles de piment séchées dans la marinade jerk, mais celles-ci peuvent également être remplacées par des feuilles de laurier.

Quelle est l'origine de la cuisson jerk?

Le terme jerk proviendrait du mot espagnol d'origine quechua, charqui. Ce mot qui est utilisé pour désigner la viande séchée, a finalement donné naissance au mot anglais jerky.

De plus, le saccadé fait référence à l'action de percer des trous dans la viande afin qu'elle puisse absorber plus facilement toutes les saveurs de la marinade. Jerk pourrait aussi provenir du retournement de la viande dans la marinade.

La Jamaïque a été colonisée il y a plus de 2500 ans par les Indiens Arawak d'Amérique du Sud. A l'époque, les Arawaks fumaient et séchaient la viande au soleil ou à feu doux. De telles techniques étaient courantes au Pérou. Le bœuf séché pouvait facilement être transporté sur de longues distances. Il était consommé tel quel ou haché et réhydraté dans de l'eau bouillante.

En 1492, lorsque Colomb a revendiqué la Jamaïque, il a réduit en esclavage les Indiens Arawak. La plupart d'entre eux sont finalement morts et ont été remplacés par des esclaves africains.

Lorsque les Britanniques envahirent le pays en 1655, les Espagnols s'enfuirent, laissant derrière eux les esclaves africains. Pour échapper au réasservissement britannique potentiel, ces esclaves connus sous le nom de Marrons ont fui vers les Blue Mountains où ils ont finalement vécu avec les Taínos locaux, l'un des peuples autochtones des Caraïbes.

Les Marrons chassaient le sanglier. Ils frottaient la viande avec une pâte composée d'épices, d'oignons, de gingembre et de piments, qu'ils fumaient lentement sur des feux de piment dans des fosses. La méthode a permis d'attendrir ainsi que de conserver la viande.

Les Marrons utilisaient des techniques similaires en Afrique, mais de nouveaux ingrédients jamaïcains locaux ont été ajoutés ou remplacés au fil des ans.

L'un des principaux ajouts à la recette est le piment Scotch bonnet. Cet ingrédient est en grande partie responsable de la chaleur trouvée dans le jerk jamaïcain.

Le terme jerk peut faire référence au spice rub (épices jerk), à la marinade humide (frottement sec combiné à des ingrédients frais), ainsi qu'à la technique de cuisson particulière sur bois de piment.

La technique de cuisson du jerk ainsi que l'assaisonnement ont suivi la culture caribéenne partout dans le monde, et différentes versions du jerk peuvent maintenant être trouvées dans le monde entier. Le poulet boucané (poulet fumé) des Antilles françaises est un lointain cousin du poulet jerk traditionnel jamaïcain.

La tradition est bien vivante en Jamaïque. La plupart des jerk en Jamaïque ne sont plus cuits selon la méthode traditionnelle et sont plutôt grillés sur du charbon de bois dur dans une poêle à jerk à tambour en acier.

En effet, les jerkmen, comme on appelle les pitmasters de la Jamaïque, cuisent désormais leur jerk dans des fûts en acier modifiés ou des grilles recouvertes de feuilles de tôle ondulée.

Leur jerk, généralement à base de poulet ou de porc, peut être acheté avec du pain à pâte dure (pain hardo), du bammy de manioc frit (pain plat), des gâteaux Johnny et du festival (boulettes frites sucrées). D'autres viandes non traditionnelles, comme le vivaneau, le homard, la crevette ou encore le tofu, sont parfois saccadées.

À la maison, si vous avez un fumeur, je vous recommande de faire cuire le poulet jerk lentement avec du bois de piment. Si comme moi, vous n'avez pas encore de fumoir, vous pouvez faire griller votre poulet jerk sur votre BBQ. Utilisez du bois de piment ou d'autres bois aromatiques si vous le pouvez, votre recette de poulet jerk n'en sera que meilleure.


Recette de Sauce BBQ Arawak authentique - Recettes

Recettes de Spike & Jamie

Comment utiliser ces pages : Vous trouverez ci-dessous une liste des recettes de cette page. Vous pouvez soit faire défiler la page et regarder toutes les recettes, soit regarder les titres. Lorsque vous en trouvez une qui vous semble intéressante, utilisez la fonction FIND de votre navigateur Web pour accéder directement à cette recette (sur mon navigateur IE, c'est Modifier/Rechercher (sur cette page) ou Ctrl - F sur votre clavier).

UN BON DISQUE DE SAUCE BARBEQUE 214

UN PEU DE TOUT DISQUE 214

UNE MARINADE À MOURIR POUR DISQUE 214

DISQUE DE PORC effiloché ACHIOTE 214

DISQUE À GÂTEAU À LA POMME 214

DISQUE DE SAUCE BARBEQUE POMME 214

TEMPS DE GRILLAGE APPROXIMATIFS POUR LE CHICK DISK 214

TEMPS DE CUISSON APPROXIMATIVES POUR LE DISQUE D'AGNEAU 214

TEMPS DE GRILLAGE APPROXIMATIFS POUR LE DISQUE DE PORC 214

TEMPS DE GRILLAGE APPROXIMATIFS POUR LE DISQUE TURKE 214

TEMPS DE GRILLAGE APPROXIMATIFS DISQUE 214

AUTHENTIQUE DISQUE DE SAUCE BARBECUE ARAWAK 214

DISQUE DE SPAGHETTI AU CITRON CUIT 214

DISQUE IV SAUCE BARBECUE 214

SAUCE BARBEQUE I DISQUE 214

DISQUE DE SAUCE BARBECQUE II 214

DISQUE DE SAUCE BARBECQUE III 214

MASA DE BASE POUR DISQUE TAMALES 214

CÉLÉBRER EN TOUTE SÉCURITÉ DISQUE 214

DISQUE DE BANDE OU DE CTES GRILLÉES AU CHARBON DE BOIS 214

FROMAGE POIVRE CREME SURE LEVURE PAIN DISQUE 214

DISQUE D'INFORMATION CERISE 214

DISQUE DE BROWNIES AUX PÉPITES DE CHOCOLAT 214

DISQUE DE SAUCE BARBECUE COLA 214

DISQUE DE NOIX CRISTALLISEES 214

DISQUE DE BOULETTES DE PLUMES 214

DISQUE DE JAMBON DE PARME POMME GRILLÉE 214

DISQUE DE CREVETTES AU THÉ GRILLÉ 214

LA SAISON DES GRILLAGES ARRIVE LE DISQUE 214

DISQUE CIEL HAMBURGER 214

DISQUE DE VINAIGRETTE NOISETTE 214

DISQUE CHUTNEY DE TOMATES HEIRLOOM 214

DÉBUT DE LA SAISON DE COOKOUT DANS LE DISQUE DE STYLE 214

MARINADE PAR UNE SOCIÉTÉ DE RESTAURATION DISQUE 214

SALADE MEXICAINE DE POULET TOSTADAS DISQUE 214

SAUCE MOP POUR POULET DISK 214

DISQUE DE PÂQUES NAPOLITAINE 214

DISQUE DE FROMAGE CHEVRE ENROBÉ DE PÉCAN 214

COCHON DANS LA TERRE DISQUE 214

DISQUE E 214 DE SAUMON DU PACIFIQUE INCRUSTÉ DE PISTACHES

DISQUE DE SAUMON DU PACIFIQUE INCRUSTÉ DE PISTACHES 214

POLENTA AUX CHAMPIGNONS DISQUE 214

DISQUE DE RÉDUCTION DE VIN PRIMITIVO 214

DISQUE DE SALADE DE CHAMPIGNONS RTIS 214

SOUPE AUX NOIX GRILLÉES AVEC PESTO AUX HERBES DISQUE 214

POITRINE DE POULET SAUTÉE AVEC DISQUE POMME CU 214

DISQUE D'INFORMATION SUR LE CRABE SOFTSHELL 214

DISQUE DE STEAK DE BUF SAUTÉ 214

DISQUE DE POULET AIGRE-DOUCE 214

DISQUE DE SAUCE AIGRE-DOUCE 214

DISQUE DE PÂTE TAMAL BLEU DOUX 214

DISQUE TAMALITOS DE ELOTE 214

DISQUE DE SOUPE AUX PÂTES TOMATES ET ÉPINARDS 214

1 boîte (12 onces liquides) de boisson gazeuse à saveur de cola

1/2 cuillère à café de sauce au piment fort

Dans une casserole moyenne, mélanger le cola, le ketchup, l'oignon, la poudre d'ail et la sauce au piment fort. Cuire à feu moyen jusqu'à réduction d'un tiers et épaississement.

UN PEU DE TOUT

1 Dans un grand verre, mélanger la sauce barbecue, la sauce à steak, le vinaigre, la poudre d'ail, la sauce piquante et la bière. Bien mélanger.

2 Placez la viande de votre choix dans un récipient et frottez-y fermement les dés d'ail.

3 Verser la marinade sur la viande jusqu'à ce qu'elle soit entièrement recouverte, et laisser mariner pendant environ 5 heures, couvrir et réfrigérer pendant la marinade. Cuire à volonté. Donne 3 tasses

1/2 tasse de cassonade tassée

1 (12 onces liquides) canette ou bouteille de boisson gazeuse aromatisée au citron et à la lime

4 cuillères à soupe de vinaigre de vin rouge

1/4 cuillère à café d'ail en poudre

1/4 cuillère à café de poivre noir moulu

Dans un bol moyen, mélanger la sauce à steak, la cassonade, le soda citron-lime, le beurre, le vinaigre, la poudre d'oignon, la poudre d'ail, le sel et le poivre noir moulu. Bien mélanger et utiliser sur votre viande préférée. Donne 2 tasses

2 lb d'épaule de porc maigre désossée

Hacher grossièrement l'ail et mélanger l'ail et le sel jusqu'à l'obtention d'une pâte.

Mélanger l'ail et la pâte de roucou suffisamment d'eau pour former une pâte épaisse et tartinable.

Mélanger les mélanges ci-dessus avec le jus d'agrumes dans un grand bol.

Enrober la viande du nouveau mélange. Frottez le mélange dans chaque partie de la viande.

Couvrir la viande dans le grand bol et réfrigérer toute la nuit.

Enveloppez le porc dans des feuilles de bananier - ajoutez tout excès de pâte d'épices.

Placer le porc dans une rôtissoire avec 1 tasse d'eau. Couverture.

Cuire environ 3 heures ou jusqu'à ce que le porc se défasse. Vous voudrez peut-être ajouter de l'eau de temps en temps pendant la cuisson.

Laissez la viande refroidir et écumez le gras du liquide obtenu.

Râper le porc. Servir chaud avec le reste du liquide de torréfaction.

Réduire le liquide si nécessaire. Utiliser pour remplir des tacos, des burritos ou des tamales

Mélanger le beurre et le sucre, ajouter les œufs et bien mélanger. Tamiser les ingrédients secs

et ajouter au mélange. Ajouter l'huile et la compote de pommes et bien mélanger. Incorporer les raisins secs

et ajoutez les noix. Verser dans un moule à tube bien beurré et fariné. Cuire pour 1

heure et 15 minutes à 325 degrés.

POMME DE POMME SAUCE BARBEQUE

6 cuillères à soupe de jus de citron

1/2 cuillère à café de poivre noir moulu

1/2 cuillère à café d'ail en poudre

1/2 cuillère à café de cannelle moulue

Dans une casserole moyenne à feu moyen, mélanger la compote de pommes, le ketchup, la cassonade, le jus de citron, le sel, le poivre noir moulu, le paprika, la poudre d'ail et la cannelle. En remuant fréquemment, porter le mélange à ébullition. Retirer du feu et arroser la viande de votre choix. Donne 3 1/2 tasses

TEMPS DE CUISSON APPROXIMATIVES POUR LE POULET ET LA VOLAILLE

Le poulet et les autres volailles doivent être cuits à 180 degrés F (80 degrés C). Les jus clairs ne sont pas un bon indicateur de cuisson. Selon l'âge de la volaille, les jus peuvent ne pas être clairs tant que la volaille n'est pas trop cuite.

Méthode de coupe Temps de chauffage Temp.

3 à 4 livres Moyenne indirecte 60 à 75 min. 180°F (80°C)

5 à 7 livres Moyenne indirecte 18 à 25 min./livre 180 F (80 C)

4 à 8 livres Moyenne indirecte 15 à 20 min./livre 180 F (80 C)

18 à 24 onces Moyenne indirecte 45 à 55 min./côté 180 F (80 C)

6 à 8 onces Direct Moyen/Élevé 10 à 15 min./côté 180 F (80 C)

4 onces Direct High 6 à 8 min./côté 180 F (80 C)

4 à 8 onces Direct Moyen/Élevé 10 à 15 min./côté 180 F (80 C)

4 onces Direct Moyen/Élevé 8 à 12 min./côté 180 F (80 C)

2 à 3 onces Direct Moyen/Élevé 8 à 12 min./côté 180 F (80 C)

TEMPS DE GRILLAGE APPROXIMATIFS POUR L'AGNEAU

L'agneau est moyennement rare lorsque la température interne atteint 145 degrés F 63 degrés C), et est bien cuit à 160 degrés F (70 degrés C).

Méthode de coupe Temps de chauffage Temp.

Côtelettes - épaule, longe ou côte

1 pouce d'épaisseur Direct High 5 min./côté 145 F (63 C)

1 pouce d'épaisseur Direct High 5 min./côté 145 F (63 C)

cubes de 1 pouce Direct High 4 min./côté 145 F (63 C)

1/2 pouce d'épaisseur Direct High 3 min./côté 160 F (70 C)

4 à 7 livres Med indirecte. 40 à 50 min./total 145 F (63 C)

TEMPS DE GRILLAGE APPROXIMATIFS POUR LE PORC

Le porc doit atteindre une température interne de 160 degrés F (70 degrés C). En raison du risque de trichinose, le porc doit être bien cuit.

Méthode de coupe Temps de chauffage Temp.

Toute taille Moyenne indirecte 8 à 10 min./livre 140 F (60 C)

10 à 14 livres Moyenne indirecte 30 à 35 min./livre 160 F (70 C)

5 à 7 livres Moyenne indirecte 12 à 18 min./livre 160 F (70 C)

3 à 4 livres Moyenne indirecte 10 à 12 min./livre 160 F (70 C)

Méthode de coupe Temps de chauffage Temp.

3/4 po d'épaisseur Direct High 3 à 4 min./côté 160 F (70 C)

1 1/2 pouces d'épaisseur Direct High 7 à 8 min./côté 160 F (70 C)

1/2 à 1 1/2 livres Direct High 7 à 12 min./côté 160 F (70 C)

2 à 4 livres Moyenne indirecte 1 1/2 à 2 heures 160 F (70 C)

1/2 pouce d'épaisseur Direct High 4 à 5 min./côté 160 F (70 C)

TEMPS DE CUISSON APPROXIMATIFS POUR LE CANARD ET L'OIE DINDON

La dinde, le canard et l'oie doivent être cuits à 180 degrés F (80 degrés C). Les jus clairs ne sont pas un bon indicateur de cuisson. Selon l'âge de l'oiseau, les jus peuvent ne pas être clairs jusqu'à ce que l'oiseau soit trop cuit.

Méthode de coupe Temps de chauffage Temp.

8 à 12 livres Moyenne indirecte 2 à 3 heures 180 F (80 C)

12 à 16 livres Moyenne indirecte 3 à 4 heures 180 F (80 C)

16 à 24 livres NON RECOMMANDÉ

6 à 8 onces Direct High 10 - 15 min. côté 180 F (80 C)

8 à 16 onces Direct High 10 - 15 min. côté 180 F (80 C)

2 à 5 livres Moyenne indirecte 1 1/2 à 2 heures 180 F (80 C)

5 à 10 livres Moyenne indirecte 2 à 3 1/2 heures 180 F (80 C)

Méthode de coupe Temps de chauffage Temp.

4 1/2 livres Moyenne indirecte 2 1/2 heures 180 F (80 C)

Petit Caneton Indirect Moyenne 85 min. 180°F (80°C)

8 à 12 livres Moyenne indirecte 18 à 20 min./livre 180 F (80 C)

TEMPS DE GRILLAGE APPROXIMATIFS

Le personnel d'Allrecipes.com a mis au point des guides pour planifier vos repas sur le gril. Vos jours de sciage à travers un steak grillé trop cuit sont terminés (à moins, bien sûr, que ce soit comme ça que vous l'aimez !). Nous avons inclus des temps de cuisson approximatifs pour le bœuf et le veau, le jambon et le porc frais, l'agneau, le poulet et la volaille, le gibier, la dinde, le canard et l'oie.

Les horaires indiqués sont approximatifs. Jusqu'à ce que vous soyez à l'aise avec la cuisson sur le gril, la meilleure façon de déterminer si votre viande est cuite est de mesurer la température interne avec un thermomètre à lecture instantanée. N'oubliez pas d'insérer le thermomètre dans la partie la plus épaisse de la viande, loin de l'os, pour une lecture précise.

Le poisson nécessite un test de cuisson différent. Il n'y a pas de consigne de température en raison de la grande variabilité entre les types de poissons. Pendant la cuisson, le poisson passera de translucide à opaque. Une fois terminé, un cure-dent inséré dans la partie la plus épaisse ne devrait rencontrer aucune résistance et ressortir propre une fois retiré. Oui, le test de cuisson des galettes fonctionne aussi bien pour le poisson !

Le bœuf doit avoir une température interne comprise entre 145 et 160 degrés F (63 à 70 degrés C), selon la façon dont vous préférez votre steak et vos hamburgers.

Méthode de coupe Temps de chauffage Temp. (le minimum)

3/4 po d'épaisseur Direct High 3 à 5 min./côté 145 F (63 C)

1 1/2 po d'épaisseur Direct High 7 à 8 min./côté 145 F (63 C)

2 po d'épaisseur Direct High 10 à 12 min./côté 145 F (63 C)

Cubes de 1 po Direct High 3 à 4 min/côté 145 F (63 C)

1/2 po d'épaisseur Direct High 3 min./côté 160 F (70 C)

4 à 6 livres Moyenne indirecte 18 à 22 min./livre 145 F (63 C)

3 1/2 à 4 livres Moyenne indirecte 20 à 25 min./livre 145 F (63 C)

côtes simples Direct High 10 min./côté 160 F (70 C)

côtes levées Moyenne indirecte 3 heures 160 F (70 C)

2 à 3 livres Direct High 10 à 12 min./côté 145 F (63 C)

4 à 6 livres Direct High 12 à 15 min./côté 145 F (63 C)

Méthode de coupe Temps de chauffage Temp.

1 pouce d'épaisseur Direct High 5 à 7 min./côté 145 F (63 C)

1 pouce d'épaisseur Direct High 5 à 7 min./côté 145 F (63 C)

2 à 3 livres Moyenne indirecte 18 à 20 min./côté 145 F (63 C)

SAUCE BARBECUE AUTHENTIQUE ARAWAK

" Ceci est une marinade antillaise utilisée depuis des générations. Il convient mieux aux poissons et au gibier. Je l'aime sur le poulet et le porc. Laissez la viande mariner au moins une heure avant de la cuire. Assurez-vous d'ajuster la quantité de piments rouges à votre goût. Aussi, je remplace parfois le jus d'orange par de la marmelade pour une marinade plus sucrée. "

3 cuillères à soupe d'échalotes hachées

1 cuillère à soupe de piment de la Jamaïque moulu

1 cuillère à café de poivre noir moulu

2 piments scotch bonnet, hachés

1 cuillère à café de cannelle moulue

1/2 cuillère à café de muscade moulue

1/2 tasse de jus d'orange frais

Dans un bol moyen non poreux, mélanger les oignons verts, les échalotes, l'ail, le gingembre, le piment de la Jamaïque, le poivre noir moulu, les piments forts, la cannelle, la muscade, le sel, la cassonade, le jus d'orange, le vinaigre, le vin, la sauce soja, l'huile et la mélasse. Bien mélanger, couvrir et laisser reposer une heure. Bien mélanger à nouveau avant d'ajouter au poisson ou à la viande. Jeter toute sauce restante. Donne 2 tasses

1 paquet (8 onces) de spaghettis (des pâtes plus fines comme les capelli en auraient aussi

pâteux, vous avez besoin de pâtes à corde plus volumineuses)

1 carton (8 onces) de crème sure

1 cuillère à café de zeste de citron finement râpé

3 cuillères à soupe de jus de citron frais

3 cuillères à soupe de persil frais haché

1/4 tasse de parmesan râpé

Cuire les spaghettis selon les instructions sur l'emballage jusqu'à ce qu'ils soient al dente. Égoutter et placer les spaghettis dans une casserole graissée de 1,5 pinte. Je viens de vaporiser le mien avec Pam ou un autre spray antiadhésif.

Faire fondre le beurre dans une casserole moyenne à feu doux. Retirer du feu et incorporer la crème sure, le zeste de citron et le jus de citron. Mélanger jusqu'à consistance lisse. Verser le mélange sur les spaghettis dans un plat à gratin. Mélanger pour enrober uniformément les pâtes.

Cuire au four préchauffé à 400 degrés pendant 15 à 20 minutes, ou jusqu'à ce que le tout soit bien chaud. Retirer du four et ajouter le parmesan râpé et le persil. Assaisonner avec du sel et du poivre fraîchement moulu au goût. Sers immédiatement.

6 cuillères à soupe de jus de citron

1/4 tasse de sauce Worcestershire

1/2 cuillère à café de moutarde en poudre

Dans une petite casserole à feu doux, mélanger le jus de citron, le vinaigre, la cassonade, la sauce Worcestershire, le ketchup et la poudre de moutarde et bien mélanger. Laisser mijoter 10 minutes, retirer du feu et laisser refroidir. Donne 2 tasses

2 bouteilles (18 onces) de sauce barbecue au miel

1/4 tasse de sauce Worcestershire

2 cuillères à soupe de flocons d'oignon

1 (12 onces liquides) canette ou bouteille de boisson gazeuse aromatisée au cola

Dans un bol, mélanger la sauce barbecue, le jus de citron, la cassonade, la sauce Worcestershire, la sauce à steak et les flocons d'oignon. Versez le cola et remuez pour mélanger. Donne 6 tasses

1 bouteille (28 onces) de ketchup

1 bouteille (12 onces) de sauce chili

1 cuillère à soupe de moutarde sèche moulue

1 1/2 tasse de cassonade tassée

2 cuillères à soupe de poivre noir grossièrement moulu

1 1/2 tasse de vinaigre de vin blanc

1/4 tasse de sauce Worcestershire

2 cuillères à soupe d'huile végétale

1 canette ou bouteille de bière (12 onces liquides)

3 gousses d'ail, pelées et écrasées

Dans un grand bol, mélanger le ketchup, la sauce chili, la moutarde préparée, la moutarde sèche moulue, la cassonade, le poivre noir, le vinaigre de vin blanc, la sauce au piment fort, la sauce Worcestershire, la sauce soja, l'huile végétale, la bière et le jus de citron. Couvrir et réfrigérer jusqu'à utilisation. Environ 1 heure avant utilisation, incorporer l'ail. Appliquer généreusement sur les viandes désirées pendant les dernières minutes de cuisson. Donne 3 pintes.

2 cuillères à soupe de sucre roux

2 cuillères à soupe de sauce Worcestershire

1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme

1/4 cuillère à café de moutarde en poudre

Dans une petite casserole à feu moyen, mélanger le ketchup, la cassonade, la sauce Worcestershire, le vinaigre, la sauce au piment fort, la poudre d'ail, la poudre de moutarde et le sel. Bien mélanger et laisser refroidir légèrement avant de badigeonner votre viande préférée. Donne 1 tasse

2 tasses de bouillon tiède (mieux frais de la viande choisie)

2/3 tasse de shortening végétal

Mélanger tous les ingrédients secs

Battre le shortening dans un bol séparé jusqu'à consistance mousseuse

Incorporer le mélange de masa - la pâte doit avoir une texture spongieuse.

2 1/2 cuillères à soupe d'huile d'olive

3 cuillères à soupe de moutarde préparée à gros grains

4 onces de basilic frais émincé

3 livres de crevettes fraîches, décortiquées et déveinées

1 Dans un plat ou un bol peu profond et non poreux, mélanger l'huile d'olive et le beurre fondu. Incorporer ensuite le jus de citron, la moutarde, le basilic et l'ail, et assaisonner de sel et de poivre blanc. Ajouter les crevettes et mélanger pour enrober. Couvrir et réfrigérer 1 heure.

2 Préchauffer le gril à feu vif.

3 Retirer les crevettes de la marinade et les enfiler sur des brochettes.

4 Huiler légèrement la grille et disposer les brochettes sur le gril. Cuire pendant 4 minutes, en retournant une fois, jusqu'à cuisson complète. Pour 4 personnes

2 cuillères à soupe de vinaigrette française

4 cuillères à café de relish de cornichons sucrés

1 cuillère à soupe d'oignon blanc émincé

Dans un petit bol, mélanger la mayonnaise, la vinaigrette française, la relish de cornichons sucrés, l'oignon blanc, le sucre blanc et le sel. Couvrir et réfrigérer 6 heures, ou toute la nuit, en remuant de temps en temps, avant de servir. Donne 3/4 tasse

Le jour est arrivé où tout le monde sera installé dans une cour arrière ou dans un parc, regardant fièrement un grill rempli de ses aliments d'été préférés. Tout le monde est détendu, les enfants peuvent se déchaîner et renverser des sodas à leur guise tandis que les adultes sirotent des boissons fraîches, discutent et, surtout, s'occupent du barbecue. Les flammes nues, le temps chaud propice à la reproduction des bactéries et les repas en plein air peuvent présenter de nombreux dangers pour le pique-niqueur imprudent, mais nous savons que vous attendez l'été avec impatience depuis le début de l'hiver dernier, nous avons donc quelques conseils pour vous aider à faire votre occasion en plein air un sujet de bons moments et de souvenirs heureux en le gardant en sécurité !

Planifiez à l'avance pour une fête parfaite

Vous pouvez vous épargner quelques chagrins, ou au moins quelques désagréments, en planifiant à l'avance quelques choses dont vous aurez besoin pour faire de votre barbecue un jeu d'enfant. Commencez par installer une petite table à côté du barbecue afin que vous ayez un endroit pour mettre des assiettes, des coussins chauffants, de la nourriture, des ustensiles et une boisson glacée pour vous-même. Cela évite des catastrophes comme marcher sur l'assiette pleine de hamburgers grillés juteux que vous posez sur le sol pendant une minute pendant que vous vous bousculez avec les pains à hamburger, et cela vous évite d'avoir à courir à l'intérieur pour une assiette propre pendant que vos brochettes de shish passent de magnifiquement saisi à carbonisé. De plus, assurez-vous d'avoir des ustensiles à long manche (spatule, pince, fourchette) pour le barbecue afin d'éviter les éclaboussures et les brûlures. Vous pouvez également éviter les catastrophes provoquées par les assiettes en papier disquettes en investissant dans des porte-assiettes en osier ou en plastique peu coûteux et réutilisables, ou simplement dépenser un peu d'argent supplémentaire pour des assiettes en papier vraiment solides.

Votre repas devrait se dérouler sans accroc si vous vous assurez que tout le reste est prêt avant de mettre les aliments sur le gril. Il vaut mieux confier à quelqu'un d'autre la charge de dresser la table, de préparer les accompagnements, de garder les enfants, de verser les boissons, etc. Les grils sont chauds et la température est difficile à contrôler avec beaucoup de précision, donc le meilleur moyen de garantir des aliments sans défaut est de s'en occuper constamment.

Les bactéries se développent et se multiplient dans les aliments entre des températures de 40 degrés F et 140 degrés F (4 degrés C à 60 degrés C), alors assurez-vous de garder les aliments chauds au chaud et les aliments froids au froid, et ne laissez jamais les aliments périssables plus de deux heures (ceci inclut le temps de préparation). N'oubliez pas non plus que les aliments prêts à manger ne doivent jamais être placés sur une assiette contenant de la viande crue.

Les aliments les plus susceptibles de causer des maladies s'ils ne sont pas réfrigérés sont : les salades de viande, de volaille et de poisson crues et cuites à base d'ingrédients féculents tels que les pâtes, les pommes de terre et les céréales tout ce qui contient des œufs crus ou cuits comme la mayonnaise maison, les tartes à la crème, et tout autre produit contenant des produits laitiers. Si vous servez des hors-d'œuvre et des grignotines qui resteront probablement au repos pendant un certain temps, tenez-vous-en aux aliments qui n'ont pas besoin d'être réfrigérés, comme les plateaux de légumes, les brochettes de fruits, les pains et les frites. Si vous servez de la crème sure ou des trempettes à base de mayonnaise, assurez-vous de garder le bol sur un lit de glace et évitez si possible la lumière directe du soleil. Si vous cuisinez dans un parc ou dans un autre endroit éloigné, apportez une glacière pleine de glace et gardez tous les aliments avariés au froid jusqu'à ce qu'ils soient prêts à être cuits ou mangés. Si possible, utilisez deux glacières séparées : une pour les boissons et les collations, dans lesquelles les gens vont fréquemment puiser, et une seconde pour la viande et d'autres plats qui ne seront pas nécessaires jusqu'à ce qu'il soit temps de s'asseoir pour le repas.

BANDE OU CTES GRILLÉES AU CHARBON DE BOIS

4 biftecks ​​de contre-filet avec ou sans os, de 1 1/4 à 1 1/2 pouces d'épaisseur (12 à 16 onces chacun), épongés

Sel et poivre noir moulu

Allumez un grand démarreur de cheminée rempli de charbon de bois dur (environ 21/2 livres) et laissez brûler jusqu'à ce que tout le charbon soit recouvert d'une couche de fine cendre grise.

Construisez un feu à deux niveaux en empilant la plupart des charbons d'un côté du gril, en disposant les charbons restants en une seule couche de l'autre côté du gril. Mettre la grille de cuisson en place, couvrir la grille avec le couvercle et laisser chauffer la grille, environ 5 minutes. Utilisez une brosse métallique pour racler la grille de cuisson pour la nettoyer. Le gril est prêt lorsque la pile de braises est moyennement chaude et que la couche simple est moyennement basse.

Pendant ce temps, saupoudrer les deux côtés des steaks de sel et de poivre au goût. Griller les steaks, à découvert, sur la partie la plus chaude du feu jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés d'un côté, de 2 à 3 minutes. Faire griller les steaks jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés de l'autre côté, 2 à 3 minutes. (Si les steaks commencent à s'enflammer, placez-les dans la partie plus froide du gril et/ou éteignez les flammes avec une bouteille à eau).

Une fois que les steaks sont bien dorés des deux côtés, glissez-les dans la partie la plus froide du gril. Continuer à griller, à découvert, jusqu'à la cuisson désirée, 5 à 6 minutes de plus pour saignant (120 degrés sur un thermomètre à lecture instantanée), 6 à 7 minutes pour mi-saignant sur le côté saignant (125 degrés), 7 à 8 minutes pour moyen- rare sur le côté moyen (130 degrés), ou 8 à 9 minutes pour le moyen (135 à 140 degrés).

Retirer les steaks du gril et laisser reposer 5 minutes.

FROMAGE POIVRE CRÈME SURE LEVURE PAIN.

2 1/3 C de farine non tamisée - divisée

1 tasse de cheddar fort râpé

1/2-1 t de poivre noir moulu

Préchauffer à 350°. Dissoudre la levure dans l'eau chaude dans un grand bol. Ajouter 1 1/3 C de farine, le sucre, le sel, le soda, la crème sure et l'œuf. Mixez 30 secondes à basse vitesse. Incorporer le reste de la farine, le fromage et le poivre. Répartir la pâte uniformément entre 2 moules à pain graissés de 8 x 4 po. Laisser lever environ 1 heure, ou jusqu'à ce qu'il ait doublé. Cuire 30 min. Badigeonner légèrement le dessus de beurre.

Débuts d'été aigre-doux

Signe du printemps et des fruits succulents de la saison qui s'ensuit, les cerisiers se remplissent de belles fleurs blanches. Mais une fois que les pétales sont passés et que les cerises des arbres poussent à la perfection, c'est ce fruit rouge brillant qui attire à la fois les yeux et le palais.

Ensuite, mûres pour la cueillette et pour l'indulgence, les cerises sont à manger directement sur la branche. Faites-les pendre par leurs tiges gaies au-dessus de votre bouche. Arrachez-les les unes après les autres avec les lèvres pincées ou avec les dents. Grignotez autour de leurs fosses centrales. Ou jetez votre dévolu sur les tartes jubilaires, les tartes, les chaussons et les confitures de gâteaux, les compotes, les chutneys et les salsas et la soupe aux cerises réfrigérée.

En fonction de vos préférences et de votre tolérance pour les aliments sucrés et aigres, choisissez vos plats préférés pour la cuisine et la pâtisserie ou pour manger frais à partir de ces variétés.

Disponibles de la fin mai à la fin de l'été, les variétés de cerises douces se trouvent le plus souvent en abondance dans les épiceries et les stands de fruits et légumes. Ils conviennent à la consommation fraîche ou à la cuisson et à la pâtisserie. On les trouve sous ces noms :

Bing, également appelé cerises noires

Au goût à la fois aigre-douce, les cerises Bing sont bonnes pour la cuisine, la pâtisserie et la consommation fraîche. Le fruit est gros et ferme avec une peau dont la couleur va du grenat foncé au noir pourpre.

Semblables aux Bings, les cerises Lambert sont grosses et rondes avec une peau rouge foncé ou violet-noir. Leur chair ferme et charnue les rend aptes à être consommées fraîches ou à être utilisées dans la cuisine et la pâtisserie.

Tartare ou Tartare Noire

Les grands tartares en forme de cœur sont disponibles pour une période plus longue, de mai à septembre. Ils ont une coloration similaire aux Bings et Lamberts avec une chair de couleur rouge foncé et juteuse.

Royal Ann ou Napoléon, également appelées cerises blanches

Pâlissantes en comparaison - en couleur - avec d'autres variétés, les cerises Royal Ann sont souvent jaunes avec une légère teinte rouge doré. Le gros fruit en forme de cœur est ferme et juteux et utilisé principalement pour la mise en conserve commerciale et pour faire des cerises au marasquin, mais il est également bon pour manger frais de la tige.

Fabriquées principalement à partir de Royal Anns, ces cerises sont dénoyautées puis macérées dans un sirop aromatisé (arôme amande pour les cerises rouges arôme menthe pour la verte). Ils sont utilisés comme garniture pour les desserts et les cocktails, ainsi que dans les produits de boulangerie et les salades de fruits.

Disponibles de juin à août, les griottes constituent l'essentiel de la récolte mondiale. En raison de leur acidité, il est préférable de les utiliser dans la cuisine et la pâtisserie plutôt que de les manger fraîches et, en tant que telles, elles sont communément appelées cerises à tarte ou cerises acidulées. Ces variétés sont plus petites, plus douces et plus rondes. On les trouve sous ces noms :

Commençant leur saison à la fin du printemps, les Early Richmond rouge vif sont les premières cerises aigres disponibles et sont les plus courantes. Ils sont meilleurs pour une utilisation dans la cuisine et la pâtisserie plutôt que de manger frais.

Montmorency ou Montmorency français

Une cerise populaire et la seule variété aigre couramment vendue, les Montmorency fraîches de couleur rouge moyenne sont juteuses et bonnes à utiliser dans les soupes réfrigérées, les sauces entrées et les desserts.

Morello ou Morello anglais

Rarement trouvées fraîches, ces cerises acidulées à la peau et à la chair rouge acajou foncé sont trop acidulées pour être consommées crues. Les Morellos entiers, cependant, peuvent être mis en conserve, emballés dans du sirop, séchés ou transformés en conserves. Le jus de fruit est utilisé dans la fabrication de liqueurs et d'eaux-de-vie.

Quelle que soit la variété, choisissez des cerises aux couleurs vives, brillantes et charnues, sèches et non collantes. Les cerises douces doivent être fermes mais pas dures, les cerises aigres doivent être plus douces et juteuses mais pas pâteuses. Les tiges doivent être attachées pour une fraîcheur plus durable et ne doivent pas sembler desséchées.

Conservez les cerises fraîches non lavées dans un sac en plastique et conservez-les au réfrigérateur. Bien rincer avant utilisation.

1 sac de 12 onces de pépites de chocolat mi-sucré

1 cuillère à café d'extrait de vanille (pas d'imitation vanille)

1/2 tasse de noix ou de pacanes hachées*

Préchauffer le four à 325F. Beurrer et fariner un moule carré de 8 pouces.

Mélanger le beurre et 1 tasse de pépites de chocolat dans une casserole à fond épais et

placer à feu doux en remuant presque constamment jusqu'à ce qu'il soit fondu et lisse OU

micro-ondes le beurre et les pépites de chocolat dans un bol, à puissance élevée pendant environ

2 minutes, puis fouetter jusqu'à consistance lisse. Laisser refroidir légèrement.

Incorporer les œufs et la vanille, puis ajouter le sucre et battre jusqu'à consistance lisse. Ajouter

la farine et le sel et battre jusqu'à homogénéité. Incorporer les noix ou les pacanes

et la tasse restante de pépites de chocolat. Étendre dans le moule préparé et

cuire au four environ 35 minutes - le centre doit rester humide. Il vaut mieux

sous-cuire que sur-cuire. Laisser refroidir environ 15 minutes, puis couper en

carrés de 2 pouces. Donne 16 brownies.

* Faire griller les noix ou les noix de pécan dans un four à 350 pendant environ 5-6. ça fait ressortir

la saveur des noix. Une fois les noix refroidies, vous pouvez les hacher et

(Donne 2 tasses, 6 à 8 portions)

1/4 tasse de sauce Worcestershire

1/2 cuillère à café d'ail en poudre

Mélanger tous les ingrédients dans une casserole à fond épais et porter progressivement à ébullition à feu moyen. Réduire légèrement le feu pour laisser mijoter doucement.

Laisser mijoter la sauce jusqu'à réduction d'un quart, 6 à 8 minutes.

Transférer la sauce dans des bocaux propres et laisser refroidir à température ambiante au réfrigérateur jusqu'au moment de servir. La sauce se conserve plusieurs mois. Badigeonner le poulet pendant les 2 dernières minutes de cuisson.

Servez également la sauce barbecue à côté.

Mélanger le sucre et l'eau et porter à ébullition. Ajouter les noix et laisser mijoter jusqu'à ce que l'eau se soit évaporée et que le sirop commence à caraméliser.

Ajouter quelques gouttes d'huile étalée sur une plaque à pâtisserie.

8 cuillères à soupe de poudre de chili

Combine all ingredients except broth in a saucepan, and heat over low setting stirring often. Gradually add chicken broth. Simmer until mixture thickens, about 30 minutes. It blends better if a whisk is used often throughout the simmering process. Can be frozen for three months. When defrosted, stir well with whisk while heating.

Sift dry ingredients together. Add egg, melted butter and enough milk to make a moist, stiff batter.

Drop by teaspoon into boiling liquid. Cover very tightly and cook for 18 minutes.

3 medium size apples, if possible Mutsu or Empire

24 crystallized walnuts, warm (recipe follows)

24 thin slices of Parma ham

6 wood skewers soaked in water for about 1 hour, drained

Peel apples, cut each into 8 wedges, remove pips.

Press a walnut into each apple wedge and roll in a slice of Parma ham. Alternate apple wraps with kumquats on skewers. Brush skewers with olive oil and grill for 2 minutes on each side or until tender.

1 teaspoon powdered green tea or 1 teaspoon fine ground tea

Peel shrimp and place together with tea, lemon juice and olive oil. Toss and marinate for 30 minutes. Place shrimp on a medium-temperature grill grill for 3 minutes on each side. Serve with Sweet-and-Sour Sauce and hot rice.

By JOAN BRUNSKILL, ASSOCIATED PRESS (Wednesday, May 30, 2001)

The message is not news by now: America's open season on grilling is ever longer, in many areas year-round, and there's almost no kind of food we are not marinating, basting and browning on the grill.

Still, however often grilling mitts are pulled on, tongs are brandished and eyes start to smart from that appetizing smoke, the May-June trifecta -- Memorial Day, graduation, Father's Day -- gives most of us a holiday around which to focus festive preparations.

The art of grilling inspires major statements.

"Grilling is the world's oldest cooking method," says Steven Raichlen, grilling authority and cookbook writer. "I believe barbecuing begot civilization. It's central to the human experience."

And grilling gives us the chance to conquer something, to get in touch with our inner caveman, he asserts.

"There's a challenge element," Raichlen says. "I would say it's the culinary equivalent of scaling a mountain. No fire is ever the same. Particularly if you work over charcoal or wood, every fire is different, so it's sort of man against the elements."

Raichlen has about 15 different grills where he can feel primal.

They include a charcoal grill, a Weber Performer with a gas ignition system and an Indonesian satay grill he picked up in Jakarta.

His books include "The Barbecue! Bible" and his newest, "How To Grill." The word barbecue can mean several things, he pointed out: a style of cooking the equipment on which you cook the food or preparation you cook, and an occasion.

"Its meaning differs by region," he added. "Real barbecue may be one of the few last truly regional American foods."

He defined terms: "Grilling can be direct -- right over the heat -- or indirect, always covered, a sort of outdoor oven. True barbecue is always indirect, slow, with a lot of smoke."

Barbecue blankets the menu

Your chicken will burn if it's basted too early, especially if there's a lot of sugar in the sauce.

Use a rub before cooking, perhaps some combination of a little sugar, paprika, salt and pepper.

Later, with a brush, "mop" on a sauce that could be a mix of vinegar, salt, pepper and chili another sauce might be a mixture of ketchup (it has everything in it), Coke (or Sprite or beer), steak sauce, Worcestershire sauce, garlic, onion, liquid smoke ("it's very effective, it's a natural product, made from wood").

Use soaked wood chips to give extra smokiness.

And, "Don't throw away the pineapple trimmings," he said. "Throw them on the coals, too, to add to the smoke flavor."

Take care of the grill itself, for good grill hygiene: Always make sure it's clean before you begin (give it a final scrub with crumpled foil), then oil it, using paper towel and oil.

Arrange your chicken pieces or whatever you're cooking at an angle across the grate, so the sear marks are diagonal -- that makes for a nicer look.

"Barbecuing is to me the perfect technique -- your kitchen never gets dirty," he said. "The key to it, all you have to have is an understanding of your food and then marinating.

It's a very easy process, to cook when you get home from work, almost everything can go on the grill."

With enviable ease he put together imaginative selections of grillable ingredients, skewering combinations of apple, walnuts, kumquats and ham and plump shrimps marinated in green tea ("a fantastic concept of a very old idea from the Chinese tradition"), to serve with sweet-and-sour sauce.

Sprinkle the apple-ham skewers with a pinch of ground coffee -- "It's less sharp than, say, chili powder it gives a nice little extra flavor and crunch."

He likes to put a little coffee in his barbecue sauce, too.

The cook should: "Taste. Think. Taste again. Don't use your fingers, our skin is salty. Take a spoon -- sniff, taste and adjust."

He finds charcoal and gas grills work equally well, but recommends a few safety habits.

Always have some baking powder next to the grill in case of a flash fire. Throwing baking powder on it kills it straight away (milk works, too).

Use tools with long handles so you don't get burned, and take care of your knives.

Few things are more satisfying than a juicy burger grilled to perfection and tucked into a toasted bun slathered with your favorite condiments. Everyone knows how to make hamburgers, but when was the last time that you actually ate a burger that made you drool with anticipation to gaze at it on the plate, moved you to tears of joy while savoring each bite, and caused you to have recurring dreams about it afterwards? Hamburgers can and should be that good, especially during barbecue season when hamburger heaven is only as far away as your own backyard! People around the world who scoff at hamburgers for being lowbrow American food have obviously never experienced a burger done right: smoky, char-grilled exterior, succulent interior, dripping with juice and sauce and cheese, all barely contained by a chewy, toasty roll-that's what a hamburger is all about!

The kind of ground beef you use for your hamburger patties is completely up to you. Meat with a higher fat content will be juicier, but it will also shrink more when it cooks. If you shop at a grocery store or a butcher that grinds their own beef, choose coarsely ground beef for juicier burgers with a more pleasing texture.

Raw hamburger patties do not stand up well to marinades since, of course, they are made of ground beef and will fall apart if left to soak in liquid. However, that doesn't mean that you need to forego the extra flavor that marinades add to meat. Burgers should never be mundane! You can mix all sorts of seasonings and surprises right into the ground beef before you form the patties. Voici quelques suggestions:

Fresh or dried herbs and spices

Dehydrated or fresh minced onion and garlic

Seasoning mixes for soups or salad dressings

Your favorite cheese, such as Blue cheese, goat cheese, Gorgonzola, Feta, Stilton, Cheddar, or pepperjack

Prepared sauces including barbecue sauce, soy sauce, teriyaki sauce, Worcestershire sauce, hot pepper sauce, Hoisin sauce, plum sauce, oyster sauce, salsa, or salad dressing

Other tidbits like olives, capers, chopped tomatoes, diced chiles, crumbled bacon, or minced ham

You can add just about anything you like to your burgers, but whatever you do, DON'T mix salt into the beef, especially if you're not going to grill the patties right away. Salt will extract moisture from the meat, leaving you with bone-dry burgers. Instead, sprinkle each burger with salt right before you put it on the grill. Use a light touch when combining seasonings and tidbits with the ground beef. If you mix it too much, your burgers will be dense and heavy.

Once you have concocted your ground beef masterpiece, you can leave it in the refrigerator for several hours to allow all the flavors to mingle and intensify. To form the patties, wet your hands a little to keep the meat from sticking to them. For juicier burgers, make those patties nice and thick! The more fat your ground beef has in it, the more your burgers will shrink, so either buy extra-lean beef, or make the patties quite a bit bigger than the buns. You can form the patties ahead of time just stack them on a plate with waxed paper between each one, and cover the whole plate with plastic wrap before you put it in the refrigerator.

Choose a bun that will do justice to your burger! A hamburger bun is more than just an edible meat vehicle opt for something that will enhance the total burger experience, adding taste and texture. Also, make sure you pick something substantial that will not disintegrate when those juices start flowing. Some of our favorites are sesame seed buns, French rolls, onion rolls, Kaiser buns, pumpernickel rye, ciabatta rolls, slices of focaccia bread, and slabs of hearty country-style bread. It's a crime not to grill the bread before you tuck a hamburger into it, so go the extra mile and start toasting those buns when the meat is almost done.

The Secrets of Sizzling Success

It's always better to be organized before you start cooking, but with barbecuing, it's imperative. Barbecuing is a beloved activity for most people for the wonderfully primal experience of cooking their food over open flames, and the refreshing sensation of standing outside with a cold drink in one hand and a spatula in the other, chatting with friends and family as they leisurely prepare dinner. So, make barbecuing the idyllic experience it should be by getting yourself organized before the meat ever touches the grill. You must gather everything you will need before you begin cooking, because you shouldn't leave the grill unattended--for the sake of safety, and for the sake of perfectly cooked, succulent burgers. In addition to the plateful of hamburger patties, you will need: dishes of salt and pepper for seasoning whatever sauce you are using veggies you want to grill alongside your burgers, such as sliced onions and bell peppers buns to grill when the burgers are almost done a clean plate or platter to place the burgers on when they are ready and a heat-proof spatula.

Hamburgers should be cooked at high heat to give them a nice char-grilled exterior and seal in the juices. When you first slap your burgers onto the grill, they will stick there. Don't try to move them right away, though, or you'll make a mess and tear apart your beautiful patties. After a few moments of sizzling over the coals, the burgers will begin to release some fat and firm up, and they will no longer be stuck to the grill. Check the facedown sides of the patties after a couple of minutes if they're dark brown, it's time to flip them. Once you've flipped the burgers, keep a close eye on them if it looks like they're getting a little too blackened before the inside can catch up, you can move them to a cooler part of the grill to finish cooking.

Don't baste the burgers with sauce until they are partway done. As soon as the first side is cooked and you have flipped each burger, you can carefully brush sauce onto it, or lay a slice or two of cheese over the top. Just make sure not to flip it again, or your grill will be covered with a charred, sticky mess! And by the way, treat those burgers with loving care: don't press down on them with the spatula to speed up cooking time, or you'll squeeze out all those precious juices and waste them on the hot coals below, leaving you with a tough, dry patty. Once your burgers begin to feel firm to the touch, check one of them for doneness. (If you put them all on the grill at the same time, they should all be ready at the same time.) The only thing left to do is flip them onto a clean plate (NOT the one that held them when they were raw!) and grill those buns to roasty, toasty perfection. Now slather on your favorite condiments and brace yourself for burger bliss!

What are you waiting for? Go fire up that grill!

1 oz Banyuls vinegar (French red wine vinegar)

4 oz hazelnuts, toasted and finely chopped

Mix ingredients together and whisk vigorously to combine

2 slices pancetta, diced (Italian bacon, cured in salt & spices, then air-dried)


70+ authentic recipes for your Juneteenth Cookout

Along with my favorite black bloggers, I’m participating in the 2020 Juneteenth Cookout Takeover.

Juneteenth (a merge of the words/date June Nineteenth) marks the June 19, 1865, the emancipation of the last enslaved people in Galveston, Texas.

And for over 150 years since, Black American families, home-cooks, chefs, and culinarians have commemorated the summer holiday with a wide range of food traditions that tell a story of the perseverance of a people.

This initiative was established to encourage the celebration of Juneteenth – a jubilee of freedom to commemorate the end of slavery – and to amplify the food traditions of black culinary creatives.

The foods in this list come from all over the African Diaspora. So many of the recipes are classic to our cultures. They range from appetizers to desserts.

For me, even growing up in Texas, I never celebrated Juneteenth much. We had the cookout at church, but it was honestly never a celebration that was taught to us in school, or highlighted in history books.

Knowing the significance helps me observe the holiday and hold the meaning of it much closer.

I hope you incorporate them into some of your cooking – not just on Juneteenth, but always.

Check out their recipes and what Juneteenth means each one of us.


What is Jamaican Jerk?

The summer BBQ season is upon us. So what better time to finally add my Secret Jerk Sauce recipe to the website than now. To celebrate, all week I’ll be writing about Jamaican jerk starting with this brief history. The video below offers a simple overview.

Some historians believe that the word “jerk” derives from the Peruvian word “charqui,” a word for dried strips of meat now called Jerky in much of the world. Truthfully no one is really sure how the name came to be.

As mentioned in the video, jerk is a seasoning and cooking method first used by Jamaica’s original inhabitants, the Arawak Indians. The Maroons, a community of escaped slaves, are said to have learned the cooking and curing technique from the Indians as a way to preserve pork so it could be taken on journeys and eaten as is or chopped and reconstituted in boiling water.

Jerk is not something I grew up eating at home. It was always considered street food, and spicy jerk pork could be found at roadside Jerk “huts” in places like Boston Beach and Old Harbour.

Today jerk chicken is as popular as jerk pork and, this week, I’ll be sharing my Secret Jerk Sauce recipe with everyone on my mailing list as my gift to you! When you join my list on or after June 22 I will send it AND my Homemade Beef Patties recipes to you … so don’t wait. My Jerk Sauce recipe has a very authentic flavour that I’m excited to share it with you, along with my jerk cooking tips. Stay tuned this week for everything jerk!


Mixed Grill #GrillWithGrace

When we are having a BBQ party, a lot of times we do a Mixed Grill. I love them as you get a little of this and a little of that. You don&rsquot have to pick just one item or you can if you wish. With a bunch of fresh summer salads you have a great feast! I was very lucky to be chosen to represent Grace Foods and their amazing jerk seasonings with this post. They were very kind in sending me lots of their wonderful jerk seasonings, dips, BBQ sauce, scotch bonnet sauce and jerk marinade. How could I create only one recipe with all this deliciousness to try? I couldn&rsquot, I went immediately to one of our favorites, the Mixed Grill. Come on in for the flavors of the Caribbean!! Dad would love this feast too for his big day!!

My one strong memory of jerk seasonings was when we were in Turks and Cacacos and at our resort, a fun Jamaican gentleman would start a BBQ at about 10:00 am in the morning. My husband would wait salivating for the first piece of chicken to come off his BBQ and run over to grab it. This became a daily ritual and we needed to find chairs close to the BBQ in case, for some strange reason he didn&rsquot have enough for eveyone to get their fill. Ken loves the flavors of jerk and every summer we have a feast at least once or more. I am also very fond of the heat and of the warm homey spices that go into jerk seasoning.

Grace has brought all of these wonderful flavors to you, in easy and convenient sauces and marinades. Come and see the full line of jerk products from Grace with details.

We love little drumettes in the summer and Ken always makes up his own spice rub for them. Even better is the amazing Grace BBQ Sauce, slathered on at the end (5-6 min. before you pull them off) with all the wonderful flavors of jerk. Not hot but on the sweeter side and with the all of their magical spices and herbs. The wonderful BBQ sauce can also be added to casseroles, stews or stir fry dishes, or used as a condiment or as a dip.

Next up were these pork kebabs, that are marinated in coconut milk, pineapple juice and then we upped the flavor profile with Grace Scotch Bonnet Sauce. I have never had this before, scotch bonnets are up on the scale with the same amount of heat as a habanero pepper. Now that is hot!! At first I put in 1 Tbsp. just feeling the waters but soon realized that in a marinade you can put a lot more heat in as the meat needs to absorb that taste. I quickly added in 2 Tbsp. and the pork just had the perfect little heat with the wonderful sweetness from the pineapple and sweet onion, a perfect marriage.

Do you know where the word &ldquojerk&rdquo came from and what is traditionally in this Jamaican way of cooking? Jerk consists of an exotic blend of scallions, onions, scotch bonnet peppers, salt, thyme, allspice, black pepper and many other spices. It is savoury, fragrant, and tenaciously spicy or can be just the right burst of flavor, with a touch of heat.

Grace kindly supplied us with some history for you to enjoy:

The origins of jerk can be traced back to the 1700&rsquos with the Maroons, a group of slaves who escaped and hid in the Blue Mountains of Jamaica. This group combined African meat cooking techniques with a mix of Jamaican spices and seasonings used by the Arawak to preserve and cook their meats. This evolved with the use of different spices to the cooking style that we know today as Jerk. Dare to venture and take your taste buds on a tour of the island.

How the name &ldquoJerk&rdquo came to be used:

1 st theory: It originates from the Peruvian word, &ldquoCharqui&rdquo, used to describe jerked or dried meat. Over time this term evolved from &ldquoCharqui&rdquo to &ldquoJerky&rdquo to &ldquoJerk&rdquo.

2 nd theory: The name derives from the practice of jerking (poking) holes in the meat to fill with spices prior to cooking.

Lastly, these shrimp were fabulous with so much flavor and only a touch of heat. I could have eaten the whole plate myself!! If you wanted to up the heat, we served these shrimp and all the other dishes with their delightfully spicy dipping sauce.

Grace Jerk Products can be used right out of the jar for super easy convenience, rub paste onto your raw meat along with other fresh ingredients, marinate for at least an hour before grilling or barbequing to get the traditional, classic jerk taste. Best if marinated for 4 hours.

For the Jerk Marinade it is easy and fast. Simply mix into your raw meat, marinate for at least one hour and you&rsquore ready to cook in an oven, on the grill or stove top. Brush on additional jerk marinade during cooking for extra flavour.


Here Are Twenty Jamaican Dishes Served Everyday on our Island

1. Jerk Chicken is the most popular Jamaican dish known worldwide for its authentic Jamaican jerk flavor. Using spices such as the pimento, scotch bonnet pepper, scallion, onions and thyme. There are some with their secret ingredients but those are the basic ingredients. Served jerk pan style or authentic original style roasted over coals on top of the pimento wood.

2. Jerk pork is second and uses similar seasonings as the jerk chicken. Not as popular as the chicken because it’s more expensive, the most known place in Jamaica to find jerk pork is in Boston, Portland. Because of the popularity of the jerk pork found in Boston, people from all over the island will name their dish 𠇋oston Jerk Pork” which would increase sales, as it is believed that the best tasting pork originated in that part of the island.

3. Red peas (kidney beans) soup is made with salt beef and/or pig tails. Pigtail in Jamaica is cured with salt and has to be soaked overnight or pre-boiled for a few minutes to get some salt out before cooking. The dish is made with the peas, taro, yellow yam, dumplings and scallion, pimento, thyme and pepper. You have a choice to use coconut milk or not, depending on your taste.

4. Steamed fish. In Jamaica, this is actually stewed fish. It is mostly done on the beach, especially Healthshire and some other very popular beaches around the island. Scallion, pimento, pepper, thyme, bammy and sometimes carrots and potatoes are done with this dish. Every cook has their own steam fish style so everywhere you go you get a different flavor….mm mm.


Arawak Heritage Inspires Gourmet Line of Spicy Condiments

If you haven’t heard the word Arawak before, chances are you’re not familiar with the rich history of the group of indigenous people of South America who settled in the Caribbean. This is a history lesson that gourmet purveyor Vassel Foods shares through the production and sales of its pepper sauces, fruit spreads and dry rubs under the Arawak Farm brand.

All of his life, owner and creator Lloyd Vassell was reminded that being an Arawak Indian represented heritage and pride. Born of Jamaican descent in New York, Vassel says, “As farmers and fisherman, they cured, stored and flavored their foods with spices and peppers,” referring to his ancestors. Being the son of a chef and a former chef himself, Vassel has been eating and cooking with those very spices, peppers and other ingredients all his life. “Every West Indian has dry rubs and jerks and have what is called ‘gravy’ which is an old rum bottle filled with peppers, carrots, cho-cho peppers, allspice and vinegar. That is where the extra heat comes from.”

It's All in the History

For more than 20 years, Vassell has been creating his pepper sauces which are known to pack some heat. He didn’t decide to offer them commercially until after being hospitalized with ulcerative colitis which led to the removal of his colon. Vowing never to return to corporate America, it was a natural transition back into the world of food that now has him running Arawak Farm full throttle. “We are very big on the Arawak history, we’re very big on promoting it and at the same time we’re using indigenous spices, indigenous peppers to create our products. Allspice, nutmeg, cinnamon, ginger, pineapple and the peppers,” says Vassel.

Prior to his last stint at Sun Microsystems in Northern California’s Silicon Valley, Vassell tread the waters as a restaurateur twice over. First in New York and then across the country in Sacramento where he worked with Olivia Brown from the hit show “Miami Vice” and her namesake restaurant, Ms. Olivia’s. Leaving the kitchen behind, he re-entered corporate America in the tech world which could have proved to be just as stressful.

Bringing it all full circle, he now offers gourmands four pepper sauces that include a mango pineapple, mixed berry, sweet ginger basil and of course Jamaican jerk. The fruit spreads add a nice kick of heat to dressings and desserts. Finally, the dry rubs offer an amazing amount of flavor when used on meats and vegetables. “We are not a hot sauce, we’re not a jelly and not a typical dry rub. Our pepper sauces are gluten-free, low sodium, no sugar and little to no vinegar. We put it in the type of jar that we have because we want you to spread it. The fruit spreads were a leap of faith because I thought we should have something sweet,” says Vassell.

Tradition That is Good For You

In addition to sharing Arawak history, Vassel thinks that it is important to highlight the fact the products are low in sodium. Something you wouldn’t expect from West Indian products. The jerk rub has only nine ingredients and is much lower in salt compared to other rubs on the market, something he is very proud of. He is currently working on a coffee-based rub made with Blue Mountain Coffee imported directly from Jamaica. If you are a coffee drinker, you know this is a big deal.

All Arawak Farm products are available online and will soon make their way into select military exchanges. In addition, Whole Foods and Andronico’s shoppers in the San Francisco Bay Area may soon find the products on the stores’ shelves in the near future. Vassell would also love to partner with airlines as well as foodservice companies and as he has learned, it all comes by taking it one day at a time.


Follow your recipe and fill the clay pot with your curry or other recipe ingredients. Leave some room at the top, about 1/2 to 1 inch, for the ingredients to bubble.

If this is the first time using your clay pot: Start with minimum heat for 5 minutes, then gradually increase up to medium-low for at least 15 minutes. You can then turn the heat higher. If the pot has been used before, you can start at a medium-high temperature. Once your dish begins to rapidly bubble, reduce the heat to medium-low or low. You want just enough heat to keep the dish simmering nicely. Cover the clay pot with the lid.

Remove the lid after 15 to 30 minutes to give ingredients a stir, and also to see how much longer your dish will need to cook. Most meat dishes will take between 30 and 60 minutes, depending on meat type and thickness. Fish and vegetables will cook in a matter of 5 to 10 minutes once the pot is bubbling. Use a spoon or tongs to taste test the ingredients and see if they are done.

When your hot pot dish is done, turn off the heat. Watch the temperature of the handles. Depending on the type of clay pot you own, the handles may be quite hot and require the use of oven gloves when you move the hot pot.

Make sure the lid is on securely. Carefully lift clay pot from the stove and place directly on your table. (Make sure to use a trivet or potholder to protect your table from heat.) Remove lid and serve your guests a perfect clay pot meal!


Jamaican Jerk Seasoning

Jamaicans are proud of their trademark jerk seasoning, also known as Caribbean seasoning. Jerk is a method of cooking and seasoning meat that can be traced to the Arawak Indigenous tribe that was living in Jamaica in the late 1400s. They used a specific technique to smoke and dry meat in the sun or over a low fire and this method is still used today to make what's called jerky.

In the 18th century, a group of enslaved people called the Maroons hid in the mountains to escape from the British, who were then in control of Jamaica. The Maroons used salt, pepper, and spices like allspice (called pimiento in Jamaica) and scotch bonnet peppers (habanero in Jamaica) to preserve meat. It was spiced, wrapped in leaves and then cooked over a lattice fire. This is the origin of the famous and iconic Jamaican jerk seasoning now used as a dry rub or as a marinade for pork, chicken, seafood, and beef. In Jamaica today you'll find jerk huts right on the beach, where vendors build fires in the traditional way.



Commentaires:

  1. Nikonos

    Vous n'êtes pas l'expert?

  2. Akinris

    L'auteur, pourquoi un si excellent blog n'est-il pas encore sur les premières lignes en haut des blogs Yandex? Peut-être devriez-vous enfin faire quelque chose d'utile?

  3. Nephthys

    Mauvaise qualité mais vous pouvez voir

  4. Montaro

    Respect !!! Vous affichez des produits de qualité !

  5. Cabal

    Comment puis-je vous contacter, le fait est que je développe ce sujet depuis longtemps et il est très agréable de trouver des personnes partageant les mêmes idées.



Écrire un message