Nouvelles recettes

Le Snack Pretz japonais fait ses débuts aux États-Unis en octobre

Le Snack Pretz japonais fait ses débuts aux États-Unis en octobre


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Ces bâtonnets de biscuits japonais sont offerts dans des saveurs soignées comme la pizza, le tom yum et la salade

Pretz arrivera sur les tablettes des épiceries américano-asiatiques le mois prochain.

Une collation japonaise populaire arrive dans les épiceries et les marchés asiatiques en Amérique le mois prochain – Pretz.

Les bâtonnets de biscuits fabriqués par Ezaki Glico viennent dans des saveurs savoureuses comme la pizza, la salade, la moutarde au miel et le fromage. Parmi les autres saveurs qui seront certainement dans les magasins, citons la salade de piments forts, le tom yum, l'original et le maïs sucré, et coûteront 1,99 $ par paquet.

Pretz est similaire à la collation populaire Pocky — des bâtonnets de biscuits trempés dans du chocolat, également fabriqués par Ezaki Glico. Il existe également des Pejoys sur le marché américain, qui sont des biscuits fourrés à la crème.

« Nous pensions pouvoir proposer quelque chose de très unique et différent sur le marché américain », a déclaré à Food Navigator Yoko Hosoya, planificatrice des ventes pour Glico USA. « Nous voyons des bretzels en forme de bâton sur le marché, mais nous ne voyons pas vraiment de bretzels aromatisés. »

Hosoya a également déclaré qu'elle espérait que Pretz pourrait aider à développer la marque Glico.

"Les Pretz sont déjà connus, comme des produits très familiers au Japon, les consommateurs connaissent déjà le nom de la marque", a déclaré Hosoya à Food Navigator. "Mais aucune autre entreprise aux États-Unis n'a ces saveurs."


Critiques de collations japonaises

L'une de mes déceptions persistantes depuis mon retour aux États-Unis est que, bien que les marchés asiatiques stockent souvent des produits Bourbon, ils n'ont jamais les gaufrettes kinako qui étaient mes préférées de leur gamme au Japon. La plupart du temps, ils vendent des trucs assez ennuyeux comme des petits biscuits au sucre langue du chat, de minuscules biscuits aux pépites de chocolat, des mini bretzels ou des chips.

Je ne comprends jamais pourquoi ils vendent des versions japonaises du même type de choses que vous pouvez obtenir sur le marché américain plutôt que des collations plus uniques et nouvelles. C'est comme s'ils s'attendaient à ce que vous achetiez des biscuits aux pépites de chocolat plus petits pour un prix plus élevé simplement parce qu'ils sont japonais. Oui, c'est vrai qu'ils ne sont pas tout à fait les mêmes, mais ils ne sont pas non plus assez différents pour vraiment allumer des feux.

Heureusement, de temps en temps, un article plus unique se faufilera à travers les barrières commerciales pour empêcher plus de collations japonaises et ce gâteau de se faufiler. J'ai trouvé cela sur le marché japonais de Nijiya pour 1,49 $. Il contient 6 des morceaux de gâteau les plus "petits" que vous puissiez imaginer. Chacun est à peu près aussi gros que le bout de votre pouce. Il y a 6 petits morceaux et chacun contient 29 calories.

La partie de celle-ci qui a le plus de potentiel est la composante « kurogoma » ou « sésame noir ». La partie "lait" n'est que le centre de la crème, ce qui est assez moyen. C'est gras et ajoute une bonne composante de texture, mais pas beaucoup de goût. La majeure partie de cela vient de la garniture au sésame qui se mélange bien avec la saveur douce du gâteau et de la crème. Le gâteau est très moelleux, presque trop moelleux et un peu pâteux. Cela pourrait être dû au fait que la crème s'infiltre dans le gâteau environnant au fil du temps et que cela a probablement passé un certain temps sur un bateau se dirigeant vers le Nouveau Monde.

J'ai aimé ça. Je ne peux pas dire que je l'ai "aimé". Le sésame est un bel ajout qui ajoute de la profondeur à la saveur et j'aime la crème, mais finalement, le gâteau lui-même, qui constitue la part du lion de la collation, est en dessous de la moyenne. Je dois dire qu'ils sont supérieurs aux collations "choco pie" de Lotte et aux imitations similaires, car elles sont grasses et sèches en même temps, mais ce n'est pas génial. Je ne suis pas mécontent de l'avoir acheté, mais je ne le rachèterai plus.


Critiques de collations japonaises

L'une de mes déceptions persistantes depuis mon retour aux États-Unis est que, bien que les marchés asiatiques stockent souvent des produits Bourbon, ils n'ont jamais les gaufrettes kinako qui étaient mes préférées de leur gamme au Japon. La plupart du temps, ils vendent des trucs assez ennuyeux comme des petits biscuits au sucre langue du chat, de minuscules biscuits aux pépites de chocolat, des mini bretzels ou des chips.

Je ne comprends jamais pourquoi ils vendent des versions japonaises du même type de choses que vous pouvez obtenir sur le marché américain plutôt que des collations plus uniques et nouvelles. C'est comme s'ils s'attendaient à ce que vous achetiez des biscuits aux pépites de chocolat plus petits pour un prix plus élevé simplement parce qu'ils sont japonais. Oui, c'est vrai qu'ils ne sont pas tout à fait les mêmes, mais ils ne sont pas non plus assez différents pour vraiment allumer des feux.

Heureusement, de temps en temps, un article plus unique se faufilera à travers les barrières commerciales pour empêcher plus de collations japonaises et ce gâteau de se faufiler. J'ai trouvé cela sur le marché japonais de Nijiya pour 1,49 $. Il contient 6 des morceaux de gâteau les plus "petits" que vous puissiez imaginer. Chacun est à peu près aussi gros que le bout de votre pouce. Il y a 6 petits morceaux et chacun contient 29 calories.

La partie de celle-ci qui a le plus de potentiel est la composante « kurogoma » ou « sésame noir ». La partie "lait" n'est que le centre de la crème, ce qui est assez moyen. C'est gras et ajoute une bonne composante de texture, mais pas beaucoup de goût. La majeure partie de cela vient de la garniture au sésame qui se mélange bien avec la saveur douce du gâteau et de la crème. Le gâteau est très moelleux, presque trop moelleux et un peu pâteux. Cela pourrait être dû au fait que la crème s'infiltre dans le gâteau environnant au fil du temps et que cela a probablement passé un certain temps sur un bateau se dirigeant vers le Nouveau Monde.

J'ai aimé ça. Je ne peux pas dire que je l'ai "aimé". Le sésame est un bel ajout qui ajoute de la profondeur à la saveur et j'aime la crème, mais finalement, le gâteau lui-même, qui constitue la part du lion de la collation, est en dessous de la moyenne. Je dois dire qu'ils sont supérieurs aux collations "choco pie" de Lotte et aux imitations similaires, car elles sont grasses et sèches en même temps, mais ce n'est pas génial. Je ne suis pas mécontent de l'avoir acheté, mais je ne le rachèterais pas.


Critiques de collations japonaises

L'une de mes déceptions persistantes depuis mon retour aux États-Unis est que, bien que les marchés asiatiques stockent souvent des produits Bourbon, ils n'ont jamais les gaufrettes kinako qui étaient mes préférées de leur gamme au Japon. La plupart du temps, ils vendent des trucs assez ennuyeux comme des petits biscuits au sucre langue du chat, de minuscules biscuits aux pépites de chocolat, des mini bretzels ou des chips.

Je ne comprends jamais pourquoi ils vendent des versions japonaises du même type de choses que vous pouvez obtenir sur le marché américain plutôt que des collations plus uniques et nouvelles. C'est comme s'ils s'attendaient à ce que vous achetiez des biscuits aux pépites de chocolat plus petits pour un prix plus élevé simplement parce qu'ils sont japonais. Oui, c'est vrai qu'ils ne sont pas tout à fait les mêmes, mais ils ne sont pas non plus assez différents pour vraiment allumer des feux.

Heureusement, de temps en temps, un article plus unique se faufilera à travers les barrières commerciales pour empêcher plus de collations japonaises et ce gâteau de se faufiler. J'ai trouvé ceci au marché japonais de Nijiya pour 1,49 $. Il contient 6 des morceaux de gâteau les plus "petits" que vous puissiez imaginer. Chacun est à peu près aussi gros que le bout de votre pouce. Il y a 6 petits morceaux et chacun contient 29 calories.

La partie de celle-ci qui a le plus de potentiel est la composante « kurogoma » ou « sésame noir ». La partie "lait" n'est que le centre de la crème, ce qui est assez moyen. C'est gras et ajoute une bonne composante de texture, mais pas beaucoup de goût. La majeure partie de cela vient de la garniture au sésame qui se mélange bien avec la saveur douce du gâteau et de la crème. Le gâteau est très moelleux, presque trop moelleux et un peu pâteux. Cela pourrait être dû au fait que la crème s'infiltre dans le gâteau environnant au fil du temps et que cela a probablement passé un certain temps sur un bateau se dirigeant vers le Nouveau Monde.

J'ai aimé ça. Je ne peux pas dire que je l'ai "aimé". Le sésame est un bel ajout qui ajoute de la profondeur à la saveur et j'aime la crème, mais finalement, le gâteau lui-même, qui constitue la part du lion de la collation, est en dessous de la moyenne. Je dois dire qu'ils sont supérieurs aux collations "choco pie" de Lotte et aux imitations similaires, car elles sont grasses et sèches en même temps, mais ce n'est pas génial. Je ne suis pas mécontent de l'avoir acheté, mais je ne le rachèterais pas.


Critiques de collations japonaises

L'une de mes déceptions persistantes depuis mon retour aux États-Unis est que, bien que les marchés asiatiques stockent souvent des produits Bourbon, ils n'ont jamais les gaufrettes kinako qui étaient mes préférées de leur gamme au Japon. La plupart du temps, ils vendent des trucs assez ennuyeux comme des petits biscuits au sucre langue du chat, de minuscules biscuits aux pépites de chocolat, des mini bretzels ou des chips.

Je ne comprends jamais pourquoi ils vendent des versions japonaises du même type de choses que vous pouvez obtenir sur le marché américain plutôt que des collations plus uniques et nouvelles. C'est comme s'ils s'attendaient à ce que vous achetiez des biscuits aux pépites de chocolat plus petits pour un prix plus élevé simplement parce qu'ils sont japonais. Oui, c'est vrai qu'ils ne sont pas tout à fait les mêmes, mais ils ne sont pas non plus assez différents pour vraiment allumer des feux.

Heureusement, de temps en temps, un article plus unique se faufilera à travers les barrières commerciales pour empêcher plus de collations japonaises et ce gâteau de se faufiler. J'ai trouvé ceci au marché japonais de Nijiya pour 1,49 $. Il contient 6 des morceaux de gâteau les plus "petits" que vous puissiez imaginer. Chacun est à peu près aussi gros que le bout de votre pouce. Il y a 6 petits morceaux et chacun contient 29 calories.

La partie de celle-ci qui a le plus de potentiel est la composante « kurogoma » ou « sésame noir ». La partie "lait" n'est que le centre de la crème, ce qui est assez moyen. C'est gras et ajoute une bonne composante de texture, mais pas beaucoup de goût. La majeure partie de cela vient de la garniture au sésame qui se mélange bien avec la saveur douce du gâteau et de la crème. Le gâteau est très moelleux, presque trop moelleux et un peu pâteux. Cela pourrait être dû au fait que la crème s'infiltre dans le gâteau environnant au fil du temps et que cela a probablement passé un certain temps sur un bateau se dirigeant vers le Nouveau Monde.

J'ai aimé ça. Je ne peux pas dire que je l'ai "aimé". Le sésame est un bel ajout qui ajoute de la profondeur à la saveur et j'aime la crème, mais finalement, le gâteau lui-même, qui constitue la part du lion de la collation, est en dessous de la moyenne. Je dois dire qu'ils sont supérieurs aux collations "choco pie" de Lotte et aux imitations similaires, car elles sont grasses et sèches en même temps, mais ce n'est pas génial. Je ne suis pas mécontent de l'avoir acheté, mais je ne le rachèterai plus.


Critiques de collations japonaises

L'une de mes déceptions persistantes depuis mon retour aux États-Unis est que, bien que les marchés asiatiques stockent souvent des produits Bourbon, ils n'ont jamais les gaufrettes kinako qui étaient mes préférées de leur gamme au Japon. La plupart du temps, ils vendent des trucs assez ennuyeux comme des petits biscuits au sucre langue du chat, de minuscules biscuits aux pépites de chocolat, des mini bretzels ou des chips.

Je ne comprends jamais pourquoi ils vendent des versions japonaises du même type de choses que vous pouvez obtenir sur le marché américain plutôt que des collations plus uniques et nouvelles. C'est comme s'ils s'attendaient à ce que vous achetiez des biscuits aux pépites de chocolat plus petits pour un prix plus élevé simplement parce qu'ils sont japonais. Oui, c'est vrai qu'ils ne sont pas tout à fait les mêmes, mais ils ne sont pas non plus assez différents pour vraiment allumer des feux.

Heureusement, de temps en temps, un article plus unique se faufilera à travers les barrières commerciales pour empêcher plus de collations japonaises et ce gâteau de se faufiler. J'ai trouvé cela sur le marché japonais de Nijiya pour 1,49 $. Il contient 6 des morceaux de gâteau les plus "petits" que vous puissiez imaginer. Chacun est à peu près aussi gros que le bout de votre pouce. Il y a 6 petits morceaux et chacun contient 29 calories.

La partie de celle-ci qui a le plus de potentiel est la composante « kurogoma » ou « sésame noir ». La partie "lait" n'est que le centre de la crème, ce qui est assez moyen. C'est gras et ajoute une bonne composante de texture, mais pas beaucoup de goût. La majeure partie de cela vient de la garniture au sésame qui se mélange bien avec la saveur douce du gâteau et de la crème. Le gâteau est très moelleux, presque trop moelleux et un peu pâteux. Cela pourrait être dû au fait que la crème s'infiltre dans le gâteau environnant au fil du temps et que cela a probablement passé un certain temps sur un bateau se dirigeant vers le Nouveau Monde.

J'ai aimé ça. Je ne peux pas dire que je l'ai "aimé". Le sésame est un bel ajout qui ajoute de la profondeur à la saveur et j'aime la crème, mais finalement, le gâteau lui-même, qui constitue la part du lion de la collation, est en dessous de la moyenne. Je dois dire qu'ils sont supérieurs aux collations "choco pie" de Lotte et aux imitations similaires, car elles sont grasses et sèches en même temps, mais ce n'est pas génial. Je ne suis pas mécontent de l'avoir acheté, mais je ne le rachèterais pas.


Critiques de collations japonaises

L'une de mes déceptions persistantes depuis mon retour aux États-Unis est que, bien que les marchés asiatiques stockent souvent des produits Bourbon, ils n'ont jamais les gaufrettes kinako qui étaient mes préférées de leur gamme au Japon. La plupart du temps, ils vendent des trucs assez ennuyeux comme des petits biscuits au sucre langue du chat, de minuscules biscuits aux pépites de chocolat, des mini bretzels ou des chips.

Je ne comprends jamais pourquoi ils vendent des versions japonaises du même type de choses que vous pouvez obtenir sur le marché américain plutôt que des collations plus uniques et nouvelles. C'est comme s'ils s'attendaient à ce que vous achetiez des biscuits aux pépites de chocolat plus petits pour un prix plus élevé simplement parce qu'ils sont japonais. Oui, c'est vrai qu'ils ne sont pas tout à fait les mêmes, mais ils ne sont pas non plus assez différents pour vraiment allumer des feux.

Heureusement, de temps en temps, un article plus unique se faufilera à travers les barrières commerciales pour empêcher plus de collations japonaises et ce gâteau de se faufiler. J'ai trouvé ceci au marché japonais de Nijiya pour 1,49 $. Il contient 6 des morceaux de gâteau les plus "petits" que vous puissiez imaginer. Chacun est à peu près aussi gros que le bout de votre pouce. Il y a 6 petits morceaux et chacun contient 29 calories.

La partie de celle-ci qui a le plus de potentiel est la composante « kurogoma » ou « sésame noir ». La partie "lait" n'est que le centre de la crème, ce qui est assez moyen. C'est gras et ajoute une bonne composante de texture, mais pas beaucoup de goût. La majeure partie de cela vient de la garniture au sésame qui se mélange bien avec la saveur douce du gâteau et de la crème. Le gâteau est très moelleux, presque trop moelleux et un peu pâteux. Cela pourrait être dû au fait que la crème s'infiltre dans le gâteau environnant au fil du temps et que cela a probablement passé un certain temps sur un bateau se dirigeant vers le Nouveau Monde.

J'ai aimé ça. Je ne peux pas dire que je l'ai "aimé". Le sésame est un bel ajout qui ajoute de la profondeur à la saveur et j'aime la crème, mais finalement, le gâteau lui-même, qui constitue la part du lion de la collation, est en dessous de la moyenne. Je dois dire qu'ils sont supérieurs aux collations "choco pie" de Lotte et aux imitations similaires, car elles sont grasses et sèches en même temps, mais ce n'est pas génial. Je ne suis pas mécontent de l'avoir acheté, mais je ne le rachèterais pas.


Critiques de collations japonaises

L'une de mes déceptions persistantes depuis mon retour aux États-Unis est que, bien que les marchés asiatiques stockent souvent des produits Bourbon, ils n'ont jamais les gaufrettes kinako qui étaient mes préférées de leur gamme au Japon. La plupart du temps, ils vendent des trucs assez ennuyeux comme des petits biscuits au sucre langue du chat, de minuscules biscuits aux pépites de chocolat, des mini bretzels ou des chips.

Je ne comprends jamais pourquoi ils vendent des versions japonaises du même type de choses que vous pouvez obtenir sur le marché américain plutôt que des collations plus uniques et nouvelles. C'est comme s'ils s'attendaient à ce que vous achetiez des biscuits aux pépites de chocolat plus petits pour un prix plus élevé simplement parce qu'ils sont japonais. Oui, c'est vrai qu'ils ne sont pas tout à fait les mêmes, mais ils ne sont pas non plus assez différents pour vraiment allumer des feux.

Heureusement, de temps en temps, un article plus unique se faufilera à travers les barrières commerciales pour empêcher plus de collations japonaises et ce gâteau de se faufiler. J'ai trouvé cela sur le marché japonais de Nijiya pour 1,49 $. Il contient 6 des morceaux de gâteau les plus "petits" que vous puissiez imaginer. Chacun est à peu près aussi gros que le bout de votre pouce. Il y a 6 petits morceaux et chacun contient 29 calories.

La partie de celle-ci qui a le plus de potentiel est la composante « kurogoma » ou « sésame noir ». La partie "lait" n'est que le centre de la crème, ce qui est assez moyen. C'est gras et ajoute une bonne composante de texture, mais pas beaucoup de goût. La majeure partie de cela vient de la garniture au sésame qui se mélange bien avec la saveur douce du gâteau et de la crème. Le gâteau est très moelleux, presque trop moelleux et un peu pâteux. Cela pourrait être dû au fait que la crème s'infiltre dans le gâteau environnant au fil du temps et que cela a probablement passé un certain temps sur un bateau se dirigeant vers le Nouveau Monde.

J'ai aimé ça. Je ne peux pas dire que je l'ai "aimé". Le sésame est un bel ajout qui ajoute de la profondeur à la saveur et j'aime la crème, mais finalement, le gâteau lui-même, qui constitue la part du lion de la collation, est en dessous de la moyenne. Je dois dire qu'ils sont supérieurs aux collations "choco pie" de Lotte et aux imitations similaires, car elles sont grasses et sèches en même temps, mais ce n'est pas génial. Je ne suis pas mécontent de l'avoir acheté, mais je ne le rachèterais pas.


Critiques de collations japonaises

L'une de mes déceptions persistantes depuis mon retour aux États-Unis est que, bien que les marchés asiatiques stockent souvent des produits Bourbon, ils n'ont jamais les gaufrettes kinako qui étaient mes préférées de leur gamme au Japon. La plupart du temps, ils vendent des trucs assez ennuyeux comme des petits biscuits au sucre langue du chat, de minuscules biscuits aux pépites de chocolat, des mini bretzels ou des chips.

Je ne comprends jamais pourquoi ils vendent des versions japonaises du même type de choses que vous pouvez obtenir sur le marché américain plutôt que des collations plus uniques et nouvelles. C'est comme s'ils s'attendaient à ce que vous achetiez des biscuits aux pépites de chocolat plus petits pour un prix plus élevé simplement parce qu'ils sont japonais. Oui, c'est vrai qu'ils ne sont pas tout à fait les mêmes, mais ils ne sont pas non plus assez différents pour vraiment allumer des feux.

Heureusement, de temps en temps, un article plus unique se faufilera à travers les barrières commerciales pour empêcher plus de collations japonaises et ce gâteau de se faufiler. J'ai trouvé ceci au marché japonais de Nijiya pour 1,49 $. Il contient 6 des morceaux de gâteau les plus "petits" que vous puissiez imaginer. Chacun est à peu près aussi gros que le bout de votre pouce. Il y a 6 petits morceaux et chacun contient 29 calories.

La partie de celle-ci qui a le plus de potentiel est la composante « kurogoma » ou « sésame noir ». La partie "lait" n'est que le centre de la crème, ce qui est assez moyen. C'est gras et ajoute une bonne composante de texture, mais pas beaucoup de goût. La majeure partie de cela vient de la garniture au sésame qui se mélange bien avec la saveur douce du gâteau et de la crème. Le gâteau est très moelleux, presque trop moelleux et un peu pâteux. Cela pourrait être dû au fait que la crème s'infiltre dans le gâteau environnant au fil du temps et que cela a probablement passé un certain temps sur un bateau se dirigeant vers le Nouveau Monde.

J'ai aimé ça. Je ne peux pas dire que je l'ai "aimé". Le sésame est un bel ajout qui ajoute de la profondeur à la saveur et j'aime la crème, mais finalement, le gâteau lui-même, qui constitue la part du lion de la collation, est en dessous de la moyenne. Je dois dire qu'ils sont supérieurs aux collations "choco pie" de Lotte et aux imitations similaires, car elles sont grasses et sèches en même temps, mais ce n'est pas génial. Je ne suis pas mécontent de l'avoir acheté, mais je ne le rachèterais pas.


Critiques de collations japonaises

L'une de mes déceptions persistantes depuis mon retour aux États-Unis est que, bien que les marchés asiatiques stockent souvent des produits Bourbon, ils n'ont jamais les gaufrettes kinako qui étaient mes préférées de leur gamme au Japon. La plupart du temps, ils vendent des trucs assez ennuyeux comme des petits biscuits au sucre langue du chat, de minuscules biscuits aux pépites de chocolat, des mini bretzels ou des chips.

Je ne comprends jamais pourquoi ils vendent des versions japonaises du même type de choses que vous pouvez obtenir sur le marché américain plutôt que des collations plus uniques et nouvelles. C'est comme s'ils s'attendaient à ce que vous achetiez des biscuits aux pépites de chocolat plus petits pour un prix plus élevé simplement parce qu'ils sont japonais. Oui, c'est vrai qu'ils ne sont pas tout à fait les mêmes, mais ils ne sont pas non plus assez différents pour vraiment allumer des feux.

Heureusement, de temps en temps, un article plus unique se faufilera à travers les barrières commerciales pour empêcher plus de collations japonaises et ce gâteau de se faufiler. J'ai trouvé ceci au marché japonais de Nijiya pour 1,49 $. Il contient 6 des morceaux de gâteau les plus "petits" que vous puissiez imaginer. Chacun est à peu près aussi gros que le bout de votre pouce. Il y a 6 petits morceaux et chacun contient 29 calories.

La partie de celle-ci qui a le plus de potentiel est la composante « kurogoma » ou « sésame noir ». La partie "lait" n'est que le centre de la crème, ce qui est assez moyen. C'est gras et ajoute une bonne composante de texture, mais pas beaucoup de goût. La majeure partie de cela vient de la garniture au sésame qui se mélange bien avec la saveur douce du gâteau et de la crème. Le gâteau est très moelleux, presque trop moelleux et un peu pâteux. Cela pourrait être dû au fait que la crème s'infiltre dans le gâteau environnant au fil du temps et que cela a probablement passé un certain temps sur un bateau se dirigeant vers le Nouveau Monde.

J'ai aimé ça. Je ne peux pas dire que je l'ai "aimé". Le sésame est un bel ajout qui ajoute de la profondeur à la saveur et j'aime la crème, mais finalement, le gâteau lui-même, qui constitue la part du lion de la collation, est en dessous de la moyenne. Je dois dire qu'ils sont supérieurs aux collations "choco pie" de Lotte et aux imitations similaires, car elles sont grasses et sèches en même temps, mais ce n'est pas génial. Je ne suis pas mécontent de l'avoir acheté, mais je ne le rachèterais pas.


Critiques de collations japonaises

L'une de mes déceptions persistantes depuis mon retour aux États-Unis est que, bien que les marchés asiatiques stockent souvent des produits Bourbon, ils n'ont jamais les gaufrettes kinako qui étaient mes préférées de leur gamme au Japon. La plupart du temps, ils vendent des trucs assez ennuyeux comme des petits biscuits au sucre langue du chat, de minuscules biscuits aux pépites de chocolat, des mini bretzels ou des chips.

Je ne comprends jamais pourquoi ils vendent des versions japonaises du même type de choses que vous pouvez obtenir sur le marché américain plutôt que des collations plus uniques et nouvelles. C'est comme s'ils s'attendaient à ce que vous achetiez des biscuits aux pépites de chocolat plus petits pour un prix plus élevé simplement parce qu'ils sont japonais. Oui, c'est vrai qu'ils ne sont pas tout à fait les mêmes, mais ils ne sont pas non plus assez différents pour vraiment allumer des feux.

Heureusement, de temps en temps, un article plus unique se faufilera à travers les barrières commerciales pour empêcher plus de collations japonaises et ce gâteau de se faufiler. J'ai trouvé cela sur le marché japonais de Nijiya pour 1,49 $. Il contient 6 des morceaux de gâteau les plus "petits" que vous puissiez imaginer. Chacun est à peu près aussi gros que le bout de votre pouce. Il y a 6 petits morceaux et chacun contient 29 calories.

La partie de celle-ci qui a le plus de potentiel est la composante « kurogoma » ou « sésame noir ». La partie "lait" n'est que le centre de la crème, ce qui est assez moyen. C'est gras et ajoute une bonne composante de texture, mais pas beaucoup de goût. La majeure partie de cela vient de la garniture au sésame qui se mélange bien avec la saveur douce du gâteau et de la crème. Le gâteau est très moelleux, presque trop moelleux et un peu pâteux. Cela pourrait être dû au fait que la crème s'infiltre dans le gâteau environnant au fil du temps et que cela a probablement passé un certain temps sur un bateau se dirigeant vers le Nouveau Monde.

J'ai aimé ça. Je ne peux pas dire que je l'ai "aimé". Le sésame est un bel ajout qui ajoute de la profondeur à la saveur et j'aime la crème, mais finalement, le gâteau lui-même, qui constitue la part du lion de la collation, est en dessous de la moyenne. Je dois dire qu'ils sont supérieurs aux collations "choco pie" de Lotte et aux imitations similaires, car elles sont grasses et sèches en même temps, mais ce n'est pas génial. Je ne suis pas mécontent de l'avoir acheté, mais je ne le rachèterais pas.


Voir la vidéo: Dégustation Sushi Shop en Couple! SUSHI au FOIS GRAS! MAKI! CALIFORNIA ROLLS! SASHIMI! (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Mailhairer

    Je félicite ton idée est géniale

  2. Archambault

    Je suis désolé, mais à mon avis, vous vous trompez. Je suis en mesure de le prouver.

  3. Sakus

    Se mettre d'accord



Écrire un message